Lancement du séminaire PREMAN (Mon projet de recherche avec EMAN – Initiation aux bibliothèques numériques) 2020-2021

animé par Anne Réach-Ngô (UHA) & Richard Walter (Thalim – CNRS, ENS & Sorbonne nouvelle)

La définition et l’engagement d’un projet de recherche peuvent suivre différentes voies, au sein desquelles les modèles hérités, le cadre disciplinaire propre à un champ, les méthodes précédemment acquises mais aussi la sérendipité lors de la découverte d’un objet d’étude inédit jouent un rôle crucial. Le développement ces dernières années des Humanités numériques a conduit à interroger le rôle des outils informatiques dans le traitement, l’analyse et la publication des données dans le champ des SHS. La plate-forme EMAN (Edition de Manuscrits et d’Archives Numériques : www.eman-archives.org) constitue à cet égard un terrain d’expérimentation particulièrement précieux pour interroger l’impact du numérique dans la conduite des projets de recherche. Le séminaire « Scénarios de recherche et corpus numériques » (ITEM-CNRS, 2019-2020) mené dans ce cadre a ainsi conduit à examiner les préalables qui conditionnent les choix initiaux en matière d’outillage et de méthodologie dans un projet de publication numérique : formats, standards, normes bibliographiques, pratiques de numérisation, enjeux de l’indexation, etc.

Le séminaire collaboratif en ligne « Mon projet de recherche avec EMAN » (2020-2021) s’adresse en priorité aux doctorants et aux chercheurs qui s’initient aux Humanités numériques et qui travaillent sur un corpus qu’ils souhaitent explorer et/ou publier en environnement numérique. Il vise à expérimenter les apports méthodologiques et épistémologiques qui proviennent de la constitution d’une bibliothèque numérique de données lors de l’élaboration d’un projet de recherche, individuel ou collectif. Une telle entreprise nécessite en effet d’interroger la nature des documents à disposition, de les décrire suivant un protocole bien défini, de les différencier suivant leur rôle au sein de la construction de la réflexion scientifique et de les mettre en relation pour donner naissance à une problématisation susceptible d’évoluer au cours du projet.

À cet égard, l’adaptation du logiciel Omeka sur la plate-forme EMAN constitue un dispositif scientifique qui nécessite que tous les présupposés de la réflexion soient examinés, justifiés et établis lors de la première étape de l’identification et de la documentation des pistes de recherche. L’outil peut également servir de support au développement d’un travail de recherche collaboratif : sur son site EMAN, le chercheur ou l’équipe – dans le cas de projets collectifs – rassemble des données dont les modes de description et d’analyse ont été préalablement définis. Les contributeurs du projet peuvent par la suite lancer une exploration méthodique, voire systématique du corpus. La plate-forme permet de gérer les différentes étapes du projet de recherche, de la première phase de rassemblement de la documentation à la publication des résultats, en passant par différentes opérations de sondage du corpus, de (re)structuration et d’interfaçage des données et des métadonnées, d’évaluation de la progression de la recherche, etc.

Le séminaire, limité à 10 participants – doctorants et chercheurs s’initiant aux Humanités numériques –, les accompagnera dans la réalisation de leur site de recherche sur la plate-forme EMAN. Ce site sera expérimental, il restera en accès privé le temps du séminaire, mais pourra aussi être rendu public en fonction de l’avancée du projet de recherche du participant.

Pour participer à ce séminaire et s’initier à cet outil dans le cadre de l’élaboration d’un projet de recherche, une présentation du projet scientifique est à adresser à Anne Réach-Ngô et Richard Walter avant le 15 septembre 2020. Cette présentation d’une page maximum précisera le cadre de ce projet de recherche (problématiques scientifiques et visées numériques), la nature et la volumétrie du corpus et le traitement documentaire de ces données. Il ne s’agira bien entendu que de premières pistes qui serviront à nourrir les réflexions collectives lors du séminaire. Les projets retenus s’engageront à suivre le séminaire mensuel, à participer aux échanges et à travailler régulièrement sur leur site, qui sera installé en accès privé dès le mois d’octobre. Un espace collaboratif virtuel sera mis à disposition des participants. Les séances mensuelles du séminaire présenteront méthodiquement chacune des étapes du projet numérique à travers l’analyse d’exemples, la dernière demi-heure étant réservée à la présentation des avancées, obstacles et interrogations des participants afin de favoriser le partage d’expérience.

Programme prévisionnel

1h30 mensuelles en visio-conférence, sur inscription annuelle avec suivi de projets personnalisé

Octobre 2020. Présentation du séminaire et des méthodes de travail

Novembre 2020. De la problématique scientifique au recueil des données

Décembre 2020-1. Production des données : convertir la documentation en contenus répertoriés

Décembre 2020-2. Structuration des données : hiérarchie des contenus et arborescence du site

Janvier 2021. Préparation et import des données : stratégies en amont

Février 2021. Problématisation du projet scientifique : mise en relation des données

Mars 2021. Interrogation des données : export des données et moteur de recherche

Avril 2021. De la production à la publication des données : curation de données

Mai 2021. Visualisation et valorisation des données, navigation dans le site

Juin 2021. Présentation des sites en cours



Citer ce billet
Anne Réach-Ngô (2020, 1 octobre). Lancement du séminaire PREMAN (Mon projet de recherche avec EMAN – Initiation aux bibliothèques numériques) 2020-2021. Eveille. Consulté le 20 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/omkf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.