Blogging et vulgarisation scientifique

L’atelier consacré au blogging et à la vulgarisation scientifique a été l’occasion de réfléchir ensemble aux façons de partager les recherches en sciences humaines et sociales. Ce sujet reste un axe de travail de l’équipe EVEille, notamment dans le cadre de l’alimentation de notre carnet hypothèse.

Comme les discussions l’ont montré, il existe de nombreuses formations et initiatives pour créer des sites, intégrer des plateformes ou participer à des carnets de vulgarisation, mais l’enjeux n’est pas seulement technique. Les appels à expliquer nos recherches se multiplient et permettent de partager à un plus large public nos sources, nos méthodes, parfois un peu de notre quotidien. Cette pratique s’intègre à un effort plus large d’ouverture de la science, de partage des données, de mise en commun des savoirs. En parallèle des questions pratiques (Comment ouvrir un carnet ? Quelles contraintes techniques et/ou budgétaires cela implique ?), nous réfléchissons à ce qu’implique la création d’un espace de discussion et de réflexion sur le blogging et la vulgarisation. Comment écrire sa recherche autrement que sur un ton académique ? Partager quel(s) contenu(s) et sous quelle forme ? Qui peut ouvrir un carnet de recherche, et à quel stade de sa recherche ?

Les échanges et sujets traités lors des séances ont fait l’objet de plusieurs billets, parfois écrits à plusieurs mains avec des participants de l’atelier. L’objectif était aussi de visiter ensemble des carnets et de partir de l’expérience concrète de ceux qui ont expérimenté cette pratique de la vulgarisation et les passerelles avec d’autres formes de médiation scientifique.

Les ressources présentées ci-dessous pourront encore être enrichies en fonction des discussions et retours / relectures proposées, n’hésitez pas à nous écrire !